Vous allez me dire : "Encore un tag???", et je vous répondrai : "Ben oui, encore un tag!" Mais bon : c'est gratuit, ça fait pas grossir, ça fait plaisir à ceux qui lisent, comme à ceux qui les refilent. Qu'est-ce qu'on ne ferait pas pour assurer sa place au sein d'une communauté? ;-)
Cette fois-ci, c'est Levraoueg, la Tourneuse de pages, qui m'envoie le tag 123. N'ayez crainte, je ne compte pas rattraper mon retard en participant aux 122 autres! Voici le règlement :

1) Indiquer le nom de la tagueuse avec lien vers son blog (il y a comme un truc qui me gêne dans l'énoncé...).
2) Ouvrir le livre du moment à la page 123.
3) Recopier la cinquième phrase et les trois suivantes.
4) Taguer quatre autres blogueurs. (Nan, j'ai pas envie!)

Le livre que je lis présentement ne comportant pas 123 pages (enfin si, mais ça tombe sur un index!), je suis obligé de me dépêcher pour choisir le prochain roman que je lirai. Alors, page 123... un peu plus loin encore... zut! 155, c'est avant ou après? Putain d'esprit littéraire... 123... Ah, la voilà, la page 123! :

- Comme William est joueur! Et voici ma douce petite Annamaria, ajouta-t-elle caressant amoureusement une fillette de trois ans, qui n'a pas fait de bruit depuis deux minutes, toujours si gentille et si tranquille! On n'a jamais vu une aussi tranquille petite chose.
Mais malheureusement, au milieu de ces embrassades, une épingle à cheveux de lady Middleton, effleurant le nez de l'enfant, tire de ce modèle de gentillesse de si violents hurlements qu'aucune créature professionnellement bruyante n'aurait guère pu en produire de plus forts.


Certain(e)s d'entre vous auront peut-être reconnu un extrait de Raison et sentiments de Jane Austen, que je dois entamer un jour ou l'autre. Je laisse aux blogueurs qui le souhaitent le soin de s'approprier ce tag.